V2 HONDA
Vous possedez un V2 Honda ou vous en revez ? Venez donc nous rejoindre ! Inscription libre !
(Le bonus : en vous inscrivant sur le forum = moins de pubs et davantage de rubriques !)
Note : notre forum n'est pas adapté à la navigation sur téléphone mobile.
XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Icons810
V2 HONDA
Vous possedez un V2 Honda ou vous en revez ? Venez donc nous rejoindre ! Inscription libre !
(Le bonus : en vous inscrivant sur le forum = moins de pubs et davantage de rubriques !)
Note : notre forum n'est pas adapté à la navigation sur téléphone mobile.
XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Icons810

VT500 - NTV - Deauville - Varadéro - Transalp - DN01 - AfricaTwin - Fury - CX - VTR - Shadow - PacificCoast - XLV



AccueilAccueil  NavigateurNavigateur  PortailPortail  Tutos Tutos  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  

-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Waffle One – Chaussure pour Homme
65.97 € 109.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire... données techniques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
bart29

Réserviste - Ancien équipier
bart29

Nombre de messages : 1483
Age : 51
Localisation : quimper
Prénom : hubert
Moto(s) : XLV 750
Date d'inscription : 02/12/2009

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Empty
MessageSujet: XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire... données techniques   XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques EmptyJeu 3 Déc 2009 - 19:27

Bonjour, voilà ce que je sais de la XLV Idiot mais poilant !
je vais le faire en 3 parties...j'espère pas trop longues et pas trop ennuyeuses... Embarassé

-Premiere partie:
L’Historique: (1983-1988)

De tous les pays d’Europe, le marché français ,dans les années 80, est celui où les trails rencontre le plus de succès. En 1985 sur les 10 modèles les plus commercialisés 7 sont des trails .Ce mouvement ,qui gagne aussi d’autres pays, incite les constructeurs à innover dans ce domaine. La XLV 750 R en est une belle démonstration ( à l’époque seul BMW avait commercialisé ,trois ans plus tôt,une rivale dans cette catégorie: la R80 GS). Ce sont les responsables de Honda France qui sont les instigateurs de l’élaboration de ce modèle (d’où cette robe …"cocorico" …bleu blanc rouge ). Honda France fournit un cahier des charges pour cette moto qui s’adresse à une clientèle de "voyageurs" et supposant une moto puissante, solide, d’un entretien aisé et limité et d’une certaine simplicité (…enfin simplicité chez Honda…??? surtout pour l‘époque) pour éviter tout risque de panne. Ce fut la mécanique de la VT 750 C (commercialisée aux USA en 1982) qui servit de base à ce moteur: 750 cm3, bicylindre en V à 45° offrant compacité et entretien réduit grâce à un système inédit de rattrapage hydraulique du jeu aux soupapes. Le refroidissement liquide de la VT est remplacé par un refroidissement par air sur la XLV.

Modèle XLV 750 RD (1983) type RD 01:
Présenté en première mondiale au salon de la moto à Paris en Octobre 1982, les premiers modèles seront réceptionnés aux services des mines le 20 Avril 1983 (appellation RD 01: la série démarre au n° moteur RD 01 E-2000020).La XLV est proposée avec une seule robe tricolore très voyante : bleu de Lausanne /rouge Monza/Blanc et un cadre gris argent. Beaucoup de gens hésitèrent,je pense, à acquérir une moto aussi voyante dont même le moteur était rouge dans le plus pur style cross de la marque et d‘une silhouette aussi "typée"…les goûts & les couleurs… Je ne le crois pas !
Après une évolution en 1985, la production de la dame s’éteint en 1988... Très triste

Je suis vert ! ...suivront les modèles Transalp (qui garderont l'appellation XLV-première apparition de la 600 à Paris en 1987 je crois avec son V2 à 52°) et Africa Twin (qui prennent l'appellation XRV ...pleine époque Paris-Dakar !!!) avec la première 650 en 1988 justement et la 750 en 1990... Je suis vert !

Photos:
La XLV 750 RD (1983):

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Xlv75010

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Xlv75011

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Pub_ho10

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Pub_ho13

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Pub_ho14


Dernière édition par bart29 le Ven 4 Déc 2009 - 9:22, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
bart29

Réserviste - Ancien équipier
bart29

Nombre de messages : 1483
Age : 51
Localisation : quimper
Prénom : hubert
Moto(s) : XLV 750
Date d'inscription : 02/12/2009

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Empty
MessageSujet: Re: XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire... données techniques   XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques EmptyJeu 3 Déc 2009 - 19:29

-Deuxième partie:
Particularités techniques:


XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques 750_xl18
Idiot mais poilant !

Le « V2 » Honda a une conception bien particulière:
Moteur 4 temps, bicylindre en V à 45° dans l’axe de la moto.Refroidissement par air.
Distribution par deux simples arbres à cames en tête par chaînes
Ce moteur bénéficie de beaucoup de nouvelles technologies à l’époque:

Ce V2 Honda est le seul à utiliser trois soupapes par cylindre (les 2 premiers moteurs à en avoir bénéficiés avant la XLV furent les CB 250 & 400T en septembre 1977).Le troisième moteur à connaître ce nombre impair de soupapes est le VT 500 je crois Doute .L’intérêt de ce concept est de gagner en place pour loger facilement ,sur l’ XLV, 2 bougies par cylindre ,gage de meilleure combustion et de sécurité (si une ou plusieurs bougies vous lâche…vous pourrez toujours rentrer à la maison…même sur un cylindre !!!
Une telle réduction d’angle (45°pour l‘XLV et 52° je crois pour les VT 500) engendrerait un déséquilibre énorme de l’ensemble si on reste dans une conception classique d’un V2 (avec les deux bielles sur un maneton commun) hors…et c’est là où réside l’ingéniosité de ces moteurs Honda le vilebrequin monobloc est à 2 manetons décalés …hé-hé… Allons-y heureux ! Pour le moteur de la XLV, le décalage entre manetons est de 90°.Le vilebrequin possède donc un voile central sur lequel viennent se rattacher les 2 manetons. Il tourne classiquement sur 2 paliers. (ce principe est nouveau pour un moteur en V mais existe déjà sur le flat-twin de BMW…ben ouais…quand même… Respect ! ).

La tension des chaînes de distribution est automatique. Les 2 chaînes son disposées coté extérieur des cylindres.

Autre « petite révolution de l’époque »,ce moteur bénéficie dés sa parution en 1983 d’un rattrapage hydraulique du jeu aux soupapes (baptisé HVA pour Hydraulic Valve Ajuster). Les avantages d’un rattrapage automatique sont plutôt intéressants:
Absence totale d’entretien…YES… Plaisir de la moto philosophie que Honda a voulu donner à cette XLV. De plus,le maintien d’un jeu nul ,quelle que soit la température du moteur, procure un moteur plus silencieux et permet de maintenir une bonne constance du diagramme de distribution ce qui est bénéfique pour la marche optimale du moteur.

Autre particularité de Madame: le graissage à carter sec avec réservoir d’huile dans les tubes du cadre a pour but un meilleur refroidissement (un petit radiateur est aussi intégré sous l’avant du sabot moteur) et une garde au sol surélevée de 4 cm du fait de la suppression du carter d’huile (garde au sol respectée pour un trail tout en permettant donc une hauteur de selle moindre que les trails habituels). L’huile stockée séparément du moteur est mieux refroidie.

Le filtre à air quant à lui est intégré au cadre et idéalement placé dans la poutre dorsale formant un coffre d’une capacité de 4 litres et accessible par une simple trappe sur le réservoir. C’est aussi très agréable à la conduite d’entendre & de sentir ce moteur « respirer ». Surprise de fête

Toujours au niveau fiabilité ,Honda a choisi un système d’allumage qui ne demande aucun entretien et permet un démarrage moteur même avec une batterie HS. L’allumage CDI est entièrement indépendant du circuit de batterie. Il est aussi indépendant entre les 2 cylindres (2 boîtiers CDI+4 bougies) et permet ainsi en cas de problème sur un circuit de rejoindre la maison ou le garage avec l’allumage avec le cylindre restant.

Le cadre quant à lui forme un ensemble très rigide pour ce gros trail aussi bien en Tout-Terrain qu’à 180 km/h sur route.

La VT 750 C:

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques 1983-h11

Le V2 de la XLV:

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques 750_xl13

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques 750_xl14

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques 750_xl15

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques 750_xl16


Niveau caractéristiques de la bêêêête: Je suis vert !
-Longueur: 2,24 m
-Largeur: 89 cm
-Empattement: 1,48 m
-Hauteur selle: 85,5 cm
-Poids: 194 kg(à sec) / 212 kg (avec plein)
-poids moteur 73 kg
-suspension avant fourche de 43cm, course 200 mn
-suspension arrière prolink
-disque frein avant / tambour à l’arrière
-réservoir 19,5 litres dont 5 de réserve
-Transmission à cardan
-61 chevaux/45Kw (7 CV) puissance maxi à 7000 tr/mn
-Regime maxi: 7800 tr/mn
-Couple 7,0 kg-m à 5 500 tr/min
-Contenance en huile: 1,5 litres dans le moteur et 1,5 litres dans le cadre
-2 carbus à dépression Keihin V de 36 mm
-Boite 5 vitesses
Idiot mais poilant !
Moteur vraiment sympa à conduire, gros couple,bonne montée dans les tours…très attachante cette moto…gueule unique…grande robustesse… seul bémol (ben oui…je suis musicien…) la boite de vitesse assez dure dés qu’on enchaîne trop vite due à la grosseur des pignons qui engendrent une grande inertie mais la solidité est là…et vive le cardan…
Bref…j’aime…j’aime…j’aime…

Super copain

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques 750_xl19

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques 750_xl20

[center]XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques 750_xl22

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques 750_xl21

Embarassé ...Désolé pour la longueur du sujet...j'l'avais dit je suis bavard... Embarassé


Dernière édition par bart29 le Mer 3 Nov 2010 - 10:57, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
bart29

Réserviste - Ancien équipier
bart29

Nombre de messages : 1483
Age : 51
Localisation : quimper
Prénom : hubert
Moto(s) : XLV 750
Date d'inscription : 02/12/2009

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Empty
MessageSujet: ...la fin...   XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques EmptyJeu 3 Déc 2009 - 19:31

-troisième & dernière partie:

Les évolutions:


La XLV 750 RF (1985):
XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Xlv75019

La vie de la 750 XLV RD fut assez courte :de 1983 à 1988...R.I.P… Très triste
Le premier modèle est la XLV 750 RD (type RD 01) et est commercialisé de 1983 à 1985 en une seule version tricolore « bleu blanc rouge ». Si cette présentation a sûrement fait son petit effet au salon de la Moto à sa présentation en 1982, commercialement Honda est proche du…pchiiittt…
Il sont fous !
durant ces 2 premières années. Le poids de 194 kg à sec et son look unique fut sans doute rédhibitoire aux habitués du trail mono cylindre. Grosse frayeur
La position « dans le sens du cadre » et le refroidissement par air de ce V-twin a valu au premier moteur quelques petits problèmes quant à la recherche d’une parfaite carburation et au refroidissement plus délicat du cylindre arrière. Le modèle noir des modèles 85 s’en trouvera d’ailleurs sensiblement modifié avec de nouveaux réglages de carburation et par un diagramme de distribution différent entre les cylindres avant et arrière,ce qui est relativement inhabituel.
Grande interrogation

En 1985, La XLV connaît donc une évolution sous le nom de XLV 750 RF (de 1985 à 1988) type RD 01:
L’évolution de ce modèle ne portant que sur des « détails » ne modifiant pas le concept de la XLV, l’appellation RD 01 est conservée. Le modèle RF sera commercialisé en Fevrier 1985 avec le n° moteur RD 01E-2101010.
Court circuit
La première évolution ,qui saute aux yeux, est un retour à une présentation plus sobre…certains diront plus BCBG…La peinture rouge du moteur a fait place à une présentation noire. La dame a aussi changer de garde robe (rien d’étonnant à cela…c’est une fille… Embarassé Oooooh,je vous entends déjà ! Clin d'oeil ) pour une désormais présentation noire avec des flancs gris métal ou rouge bordeaux avec filets or séparant les 2 coloris et filet rouge pour la version grise.
Les ventes de la XLV 750 RF confirmeront que ce choix de nouvelles coloris corresponds mieux à la clientèle XLV apparemment.

La XLV est donc disponible désormais seulement dans ces 2 coloris:
-Noire avec flancs de réservoir et caches latéraux rouge bordeaux/ liseré or/ cadre gris métal.
-Noire avec flancs de réservoir et caches latéraux gris métallisé/ liseré rouge/ cadre gris métal.
A noter qu’une version très rare en noire et bleu (liseré or) verra son apparition après 1985 seulement dans certains pays
(Angleterre & Allemagne en 1988 je crois…je ne suis pas sûr,je n’ai jamais trouvé plus d’infos à ce sujet !).

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Xlv75013

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Xlv75014

La mienne:
XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Xlv75015

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Xlv75020

trés trés rare :

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Xlv75018

Idiot mais poilant !
Mécaniquement, ce modèle RF, va connaître aussi quelques remaniements (à mi-mandat quoi !!!!) Grand sourire :

-D’abord une série de modifications va être apportée au système hydraulique du jeu aux soupapes pour le rendre plus efficace: les axes excentriques des culbuteurs sont modifiés tout comme les petites tiges et ressorts de poussée qui assistent le rappel des axes de culbuteurs.

-Pour éviter une surchauffe du cylindre arrière en utilisation intensive, le diagramme de distribution est modifié par rapport au moteur 83. Il est désormais différent entre le cylindre avant et le cylindre arrière.

-Le moteur RF reçoit aussi de nouveaux réglages de carburation qui sont bien sûr consécutifs à la différence de diagramme de distribution entre les 2 cylindres. C’est pourquoi les 2 aiguilles sont différentes ce qui implique au démontage de ne pas les mélanger.
Nom d'une pipe !

-De nouveaux tendeurs de chaînes de distribution automatiques plus efficaces.

-Le filtre à air en mousse polyuréthane du modèle 83 est replacé par un filtre à air en papier

-La courbe d’avance du boîtier CDI du modèle 83 (CDI CI-36: modèle RD)est aussi modifié par un surplus d‘avance dés les premiers tours moteurs facilitant le démarrage du moteur 85 (CDI CI-90: modèle RF).

-Une protection des circuits électriques par 4 fusibles enfichables type Mini-Fuse

-L’amortisseur arrière hydro-pneumatique est désormais réglable à la détente à l’aide d’une petite tirette coté gauche.

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques 750_xl23

Idiot mais poilant !
Personnellement , en deux XLV (modèle RF de 1986 toutes les deux) je n’ai jamais connu pour l’instant de problème de fiabilité (…je touche du bois… Ridicule ! vite ma tête…) avec un entretien minimum du moteur !
Des personnes ont voulu échanger eux-mêmes leur moteur rouge (parfois suite à de serrages ou autres problèmes) avec le moteur noir de 85 et ont connu de gros problèmes de réglages moteur sûrement parce qu’ils ignoraient ces différences moteurs,carburation et électriques !

La façon un peu "spéciale" (pour ne pas dire délicate) de vérification du niveau d’huile aura valu à certains ,j’en suis sûr, quelques mésaventures et autres casses moteurs. Perso, je procède toujours en 2 TEMPS:
-moteur chaud puis au ralenti pendant trois minutes ,sans rien toucher ,moto droite j’arrête le moteur et vérifie TOUT DE SUITE le niveau huile dans le cadre (1,5 litre) bouchon juste posé (il est vrai que le niveau d‘huile dans le cadre doit être vérifié très rapidement car l’huile redescend vite dans le cadre et le moteur !).
-Je redémarre alors la moto toujours moteur chaud pour 3 autres minutes et procède de la même façon pour le niveau huile moteur (1,5 litre aussi ,toujours bouchon posé). Je ne fais jamais les 2 niveaux d’affilé mais redémarre toujours la moto entre les deux pour que l’huile se répartisse bien dans le cadre et le moteur. Jamais aucun soucis avec cette méthode ! Aucune de mes deux XLV n’a consommé d’huile .

Niveau entretien, ça se limite aux consommables
-J’ai mis des bougies NGK irridium qui sont censées faire 60 000 km (on verra bien !!!)
-Vidange tout les 6 000 km (12 000km préconisé par Honda- je suis trouillard mais c’est vrai qu’avec les huiles modernes ,à mon avis, on doit pouvoir faire largement le kilométrage préconisé et même sûrement plus je pense ! .Idem pour le filtre à huile.
-Honda préconise une vérification de la synchronisation carbus tous les 12 000 km. Je ne l’ai pas encore fait sur ma dernière (36 000 km) et c’est vrai qu’elle pétarade un peu à la décélération (je pense que ça vient de là ?!).
-Vidange cardan tous les 36 000 km.
J'oubliai...conso moyenne SP 95,plus ou moins, 6,5 litres aux 100 Km
.…et roule ma poule…
Le seul "truc" c‘est qu’elle a tendance à bouffer du pneu arrère…belle accélération aussiiiiiii… et cardan…(ça se sent bien au rétrogradage…c’est sec !…attention sur le mouillé avec un poids de 200 kg !).
Je regrette quand même un petit disque à l’arrière au lieu du tambour qui remplit correctement son rôle sans plus et qui n’est pas très progressif…entre le cardan et le frein arrière,ça m’est souvent arrivé d’avoir quelques petits blocages arrières De la merde ! …ouf…faut toujours faire gaffe au dosage quand même sur le mouillé…212 kg avec le plein + le bonhomme quand même).

Sinon bon comportement ... Plaisir de la moto …No problemo… j’ai déjà eu un léger louvoiement au dessus à partir de 150 parfois…mais rien de bien méchant pour une bécane de 1986 rien de comparable au niveau tenue de route avec les trails de l’époque (avec lesquels on était parfois trimbalé dans tous les sens au dessus de 130 Km/h). Grosse frayeur
Ca ressemble assez au comportement routier de l’Africa twin avec une hauteur de selle moindre pour l’XLV (85cm)…ça compte quand on est petit…enfin en taille je veux dire…
Mort de rire !

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Xlv75017

Voilà, je pense avoir à peu prés fait le tour de la question…J’espère ne pas trop vous avoir ennuyé Elu boulet du jour voir peut-être en avoir intéressé quelque uns…en tout cas, j’ai fait de mon mieux avec ce que je sais des 750 XLV…une amie de longue date…
Super copain
Trinquons !

Embarassé ...Attention les enfants !!!...une XLV toute nue... Embarassé

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques 750_xl24

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques 750_xl25

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques 750_xl26

Malade

...pour résumer mon avis sur la XLV:

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Motard10

Pas clair !

Pour clôturer le chapitre "Histoire de la XLV", un lien pour voir tout ce que la presse a dit de la XLV (de 1983 à 1988 en 5 parties):

http://motos-en-v-honda.motards.net/t975-la-xlv-rd-01ce-qu-en-disait-la-presse

Un lien sur une 750 XLV de 1983 édition limitée (seulement 400 exemplaires) avec seulement 6900 km et en état d'origine incroyable !!!
http://motos-en-v-honda.motards.net/t1126-750-xlv-edition-limitee-super-rare-n-266


Dernière édition par bart29 le Dim 16 Jan 2011 - 16:48, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
fanoo07

Co-Fondateur
Co-Fondateur
fanoo07

Masculin Nombre de messages : 2942
Age : 53
Localisation : Ardéche
Prénom : stéphane
Moto(s) : 650 NTV 89, 650 NT Hawks
Date d'inscription : 31/08/2008

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Empty
MessageSujet: Re: XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire... données techniques   XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques EmptySam 5 Déc 2009 - 7:42

Alors là , BRAVO on dirait du Moliére.

C'est beau, c'est simple, c'est clair, c'est pas gras, ça se mangerait sans faim. Bravo ! Bravo ! Bravo !

Chapeau !!!!

mais euh, une question tu roules avec quoi ?????????? sur ta moto ???????? une moustiquaire , parce qu'il n'y a même pas un
insecte collé sur ta moto, même sur la came de frein arrière.
( pour ceux qui ne suivent pas "oui, oui toi là au fond " c'est de l'humour).

PS : a un moment dans la partie 3 tu parles de 130 cm, c'est pas plutôt Km/h ?
Revenir en haut Aller en bas
DiBingo

Premier inscrit
Premier inscrit
DiBingo

Masculin Nombre de messages : 39374
Age : 52
Localisation : Hérault
Prénom : Manu
Moto(s) : Multi V2 Honda
Date d'inscription : 27/08/2008

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Empty
MessageSujet: Re: XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire... données techniques   XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques EmptySam 5 Déc 2009 - 10:10

Effectivement, parfait et superbe !

Tu nous donnes (enfin à moi Je suis vert ! ) des renseignements divers que je n'avais pas réussi à obtenir.

Pour ta première partie ou tu nous signifie tes doutes sur certains passages, tu peux les valider, c'est juste ! Viens dans mes bras

Au passage, la VT500 est apparue aussi en 1983. Clin d'oeil et la VT750C a d'abord existé en 700, aux Usa.
A noter aussi que ce moteur fut reprit sur la Pacific Coast.

Pour ce qui me concerne, je trouve que c'est une moto parfaite et plutot sobre tout en étant jolie.
L'on note des idées techniques tout a fait interressantes, comme l'huile dans le cadre, le cadre monopoutre et
le rattrapage du jeu aux soupapes automatique. Une pure merveille qui fait
bien défaut aux autres modèles. Je pense à la Vt500 qui jouait aux osselets de ce coté là et
aux déclinaisons de la Ntv qui ont un réglage de soupapes à écrous / contre écrous. Sans commentaire !
Moins cher a fabriquer et à mettre au point. Dommage.
(D'ailleurs sur la Deauville, c'est un sacré merdier pour l'accès ! )

D'après les caractéristiques mécaniques de la belle, je me fais illico cette réflexion :
pourquoi un tout petit carbu de 33 mm ?
(si c'est bien ça ? mais franchement j'ai un doute pour en avoir vu, ils ont l'air assez gros)
Enfin bref, avec les carbus de 36,5 de la deauville, elle se serait envolée ! Surprise de fête

A noter encore que le poids de cette Xlv est bien contenu !
Dans les 200 kilos pour une 750, c'est carrément bien. Bravo !

Une petite info s'il te plait, toi qui semble avoir la revue technique :
Peux-tu voir avec la série moteur, le nombre d'exemplaires produits ?

En tous cas merci pour ton excellent article, un régal. Trinquons !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.v2-honda.com
bart29

Réserviste - Ancien équipier
bart29

Nombre de messages : 1483
Age : 51
Localisation : quimper
Prénom : hubert
Moto(s) : XLV 750
Date d'inscription : 02/12/2009

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Empty
MessageSujet: Re: XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire... données techniques   XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques EmptySam 5 Déc 2009 - 12:11

Hello Fanoo,
Tu veux dire par là que j'en ai plus sur les dents que sur la moto ! Je suis vert !
Donc je nettoie mieux ma moto que mes dents Mort de rire ! j'ai bien compris,va !
En ce moment elle est beaucoup moins propre que sur les photos malheureusement...enfin la moto je veux dire Comment ?
Discret / Faché ...la gadoue..la gadoue...la gadoue (heureusement qu'il n'y a pas encore le son Je vous en supplie ! ..)
En tout cas merci pour le commentaire.
Effectivement je parlais bien en Km/h... Embarassé désolé Embarassé
Je vais corriger cela...enfin si mon ordi le veut bien...ça rame...ça rame...
heureusement que ma XLV marche mieux que mon PC... La Banane ! !
Bye.
Hubert. Trinquons !


Dernière édition par bart29 le Dim 6 Déc 2009 - 5:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bart29

Réserviste - Ancien équipier
bart29

Nombre de messages : 1483
Age : 51
Localisation : quimper
Prénom : hubert
Moto(s) : XLV 750
Date d'inscription : 02/12/2009

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Empty
MessageSujet: Re: XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire... données techniques   XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques EmptySam 5 Déc 2009 - 12:34

Bonjour DiBingo (ou manu...coment faut-il t'appeller ?),
Content que tu aies apprécié et que ça t'aies rappellé quelques souvenirs Je suis vert !
Je validerai donc la première partie (si ce maudit Interdit !! PC veut bien !!!).
Merci pour le petit mot Respect !
Pour les carbus ,je n'ai jamais mesuré (pour de vrai !!!) mais c'est vraiment les infos que j'en sais (RT):
Carbu à dépression Keihin/VD: alésage(diamètre) de venturi 33 mn (primaire:13,5-secondaire:33)/alésage du boisseau 36 mn. Doute je n'en sais pas plus ????.
Qu'en pense tu ?
Je crois aussi que sur la 750 shadow les carbus sont adaptables (même carbu, même pipe d'admission quasiment mais avec un diamètre de 40 !? Je ne le crois pas !
Je vais me rencarder pour savoir si je peux trouver le nombre d'exemplaires vendus.
J'avais entendu parler de 5 000 exemplaires en France je crois de 83 à 88...???...
A +.
bye.
Hubert. Trinquons !
Revenir en haut Aller en bas
bart29

Réserviste - Ancien équipier
bart29

Nombre de messages : 1483
Age : 51
Localisation : quimper
Prénom : hubert
Moto(s) : XLV 750
Date d'inscription : 02/12/2009

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Empty
MessageSujet: Re: XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire... données techniques   XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques EmptySam 5 Déc 2009 - 12:41

Ah oui, j'oubliai...
Je ne sais pas pour vous mais chez moi, il faut parfois recharger la page pour que toutes les photos s'affichent correctement...j'ai peut-être un peu chargé la mule en photos. Embarassé
Bon week-end à tous.
Hubert.
Revenir en haut Aller en bas
DiBingo

Premier inscrit
Premier inscrit
DiBingo

Masculin Nombre de messages : 39374
Age : 52
Localisation : Hérault
Prénom : Manu
Moto(s) : Multi V2 Honda
Date d'inscription : 27/08/2008

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Empty
MessageSujet: Re: XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire... données techniques   XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques EmptyDim 6 Déc 2009 - 13:51

bart29 a écrit:
Bonjour DiBingo (ou manu...coment faut-il t'appeller ?),
Content que tu aies apprécié et que ça t'aies rappellé quelques souvenirs Je suis vert !
Je validerai donc la première partie (si ce maudit Interdit !! PC veut bien !!!).
Merci pour le petit mot Respect !
Pour les carbus ,je n'ai jamais mesuré (pour de vrai !!!) mais c'est vraiment les infos que j'en sais (RT):
Carbu à dépression Keihin/VD: alésage(diamètre) de venturi 33 mn (primaire:13,5-secondaire:33)/alésage du boisseau 36 mn. Doute je n'en sais pas plus ????.
Qu'en pense tu ?
Je crois aussi que sur la 750 shadow les carbus sont adaptables (même carbu, même pipe d'admission quasiment mais avec un diamètre de 40 !? Je ne le crois pas !
Je vais me rencarder pour savoir si je peux trouver le nombre d'exemplaires vendus.
J'avais entendu parler de 5 000 exemplaires en France je crois de 83 à 88...???...
A +.
bye.
Hubert. Trinquons !

Bein pour m'appeler, c'est comme tu veux.
Je n'oblige personne à m'appeler d'une façon ou d'une autre. Grand sourire
Par contre si tu pouvais éviter d'enchainer tes messages à la queue leuleu,
ce serait sympa. Quand tu as des choses à rajouter et que personne n'a écrit derrière toi entre temps,
utilises la fonction "editer" dans ton message. merci. Dibingo / Afro

Pour tes carbus de Xlv, ça me parait petit ce que tu annonces mais il se peut bien que ce soit ça.
Les ingénieurs Honda n'ont pas du vouloir faire du Xlv une fusée.
Pourtant il y aurait moyen sans que le moteur en souffre. Clin d'oeil
Tous les carbus de la série avec ce moteur sont interchangeables et compatibles.
Il se peut pourtant que leur entraxe soit différent, car cela suit la taille des cylindres et
l'inclinaison de ceux-là. M'enfin avec quelques entretoises plaçées entre les corps de carbus,
l'on peut rattraper l'écart.

A ma connaissance, les Deauville ont les plus gros carbus qu'il soit : 36,5 mm
Tous les customs ont logiquement de petits carbus qui appauvrissent leur performances.
Souvent du 34 ou du 32. Mais faudrait vérifier sur les premières VT750C, les plus puissantes du lot.

Ce qui est certain c'est que le jeu vaut la chandelle de les changer.
Le Xlv fait dèja 60 ch avec ses petits carbus, imagines avec de plus gros ! Surprise de fête
D'ailleurs comment se comporte ta machine à haut régime ? ça régule grave nan ? Doute

Ouais regardes pour le nombre de motos produites mais aussi si tu as l'occasion
de faire un autre topic concernant tes carbus. Que l'on regarde cela ensemble sur un autre sujet que celui-ci. Clin d'oeil
Mets-y des photos de tes carbus parce qu'il me semble qu'ils sont du type de
certaines Africa Twin. C'est à dire à boisseaux plats et non cylindriques.
Si à l'occasion tu as de pouvoir les ouvrir, donnes moi aussi la taille des différents réglages.
(gicleurs - niveau de cuve...etc...). J'ai la recette pour lui rendre un peu de watts
et un comportement plus enjoué encore. Clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
https://www.v2-honda.com
bart29

Réserviste - Ancien équipier
bart29

Nombre de messages : 1483
Age : 51
Localisation : quimper
Prénom : hubert
Moto(s) : XLV 750
Date d'inscription : 02/12/2009

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Empty
MessageSujet: ...ooops...désolé !   XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques EmptyMar 8 Déc 2009 - 20:58

Bonsoir Manu,
Désolé pour les messages à suivre Elu boulet du jour , j'suis pas doué ! promis maintenant j'ai compris j'f'rai gaffe !
Désolé pour la reponse tardive mais là en plus,je suis sur une panne...La XLV ne démarre plus !aie aie!
faut que je sache si c'est le commodo,ou le démarreur (batterie OK)ou autre chose.Elle m'a fait le coup dernièrement de démarrer moyen (en fait, il fallait que je joue avec le bouton start pour qu'elle parte).Et là plus rien ,du coup j'ai démonté le commodo "start +engine stop" pensant plutôt à ça mais il a l'air normal Doute .Demain, je brancherai le démarreur en direct sur le + batterie je ne pense pas que ça craint,non?)...m'enfin bref...y'a trop d'humidité en Bretagne,je crois ... Je n'ai pas compris
sinon merci pour les infos du carbus...effectivement c'est tentant ...rrrhhhaaaa ...
deux carbus de deauville ça fait envie...aprés niveau conso,est-ce que ça fait pas trop mal Grosse frayeur?
Je ferai un topic dans la rubrique mécanique des trails avec quelques photos dés que j'aurai solutionné mon...schbinz...et que j'aurai un peu de temps.
Bonne soirée bye.
Revenir en haut Aller en bas
DiBingo

Premier inscrit
Premier inscrit
DiBingo

Masculin Nombre de messages : 39374
Age : 52
Localisation : Hérault
Prénom : Manu
Moto(s) : Multi V2 Honda
Date d'inscription : 27/08/2008

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Empty
MessageSujet: Re: XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire... données techniques   XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques EmptyMer 9 Déc 2009 - 14:06

Huum crotte alors ! Dégouté ! elle ne demarre plus.

Fais gaffe en mettant le démarreur en direct, y'a du jus ! Je ne le crois pas !
C'est un coup à se bruler. Court circuit

Donc il ne tourne plus c'est bien ça ? As-tu regardé son fusible ?
Bon courage ! Clin d'oeil

Pour les carbus, la conso sera en hausse biensur mais surtout à haut régime.
On en reparlera. Respect !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.v2-honda.com
bart29

Réserviste - Ancien équipier
bart29

Nombre de messages : 1483
Age : 51
Localisation : quimper
Prénom : hubert
Moto(s) : XLV 750
Date d'inscription : 02/12/2009

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Empty
MessageSujet: mamie va mieux !   XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques EmptyMer 9 Déc 2009 - 15:10

Hello manu,
Ca y est c'est réglé Excellent ! ma bonne vieille XLV est repartie:
C'était bien le commodo (bouton start) qui était en cause malgré son "apparent bon fonctionnement".En procédant par élimination,j'ai trouvé la panne toute c*nne Grande interrogation la soudure du deuxième fils apparement normale devait être oxydée dessous (je l'ai désoudé, nettoyé la cosse et resoudé et... Vive le soleil ! au quart de tour ...YES La Banane !
On reparle des carbus dés que je lance le topic, ça marche Respect ! merci !
Bye.Bonne aprem.
Hubert.
Revenir en haut Aller en bas
DiBingo

Premier inscrit
Premier inscrit
DiBingo

Masculin Nombre de messages : 39374
Age : 52
Localisation : Hérault
Prénom : Manu
Moto(s) : Multi V2 Honda
Date d'inscription : 27/08/2008

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Empty
MessageSujet: Re: XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire... données techniques   XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques EmptyMer 9 Déc 2009 - 21:21

Ouf ! je suis content que ça se soit résolu ! Viens dans mes bras
Revenir en haut Aller en bas
https://www.v2-honda.com
Bic&CAr

Co-Fondateur
Co-Fondateur
Bic&CAr

Masculin Nombre de messages : 5972
Age : 51
Localisation : Ille et vilaine -35
Prénom : Eric
Moto(s) : Transalp 700


Date d'inscription : 30/08/2008

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Empty
MessageSujet: Re: XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire... données techniques   XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques EmptyVen 11 Déc 2009 - 13:08

Bravo ! Bravo ! Même avis / vote +1
Revenir en haut Aller en bas
bart29

Réserviste - Ancien équipier
bart29

Nombre de messages : 1483
Age : 51
Localisation : quimper
Prénom : hubert
Moto(s) : XLV 750
Date d'inscription : 02/12/2009

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Empty
MessageSujet: les bretons en force ???   XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques EmptyLun 14 Déc 2009 - 10:41

Bonjour Bic&Car,
Merci pour le commentaire !
Ca fait plaisir de voir que je ne suis pas le seul Breton du forum. Super copain
Tu habites loin de quimper ?
En tout cas,prudence sur nos routes & bonne route à toi.
Peut-être se croisera t'on un des ces 4 (comme tu l'a vu je roule en XLV grise & noire).
Bonne semaine, bye.
Hubert. Trinquons !
Revenir en haut Aller en bas
PHILLGD


PHILLGD

Masculin Nombre de messages : 7
Age : 60
Localisation : Liège Belgique
Prénom : Philippe
Moto(s) : XLV750 Type RD01 de 1986
Date d'inscription : 20/03/2010

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Empty
MessageSujet: Mes anciens petits problèmes avec Mamie...   XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques EmptySam 20 Mar 2010 - 19:09

Bonjour,

ils sont assez rares, en fait perte de ralenti,trou à l'accélération étaient les plus sérieux.

Dieu sait si j'ai cherché, démontage carbu, différents réglages, bref pour me rendre compte que la fatigue des ressorts de carbu est suffisante pour amener ces différents soucis, en effet à partir d'un certain taux d'usure le boisseau se met à vibrer en coulissant et freine (comme un tiroir qui coince d'un coté et puis de l'autre) des pertes de puissance puis des accélérations régime moteur venues des réglages de tests.

J'ai cru un jour me servir de mon marteau à des fins inavouables, très honnêtement j'en aurai pleuré.

Et là le seul problème actuel , l'amortisseur arrière, une petite fuite "là" mais le petit élastique " là" ne suffit pas et cet après midi démontage jusqu'au bras oscillant, stop j'ai pas la mèche à douille de 17 et le contre écrou.

Un coup de fil à mon concessionnaire et il me file ce qui me manque pour changer ,donc dans la semaine , le nouvel amortisseur et puis réglages de printemps oblige, chez le concessionnaire pour les vérifs d'usage.

Ptêt qu'un jour sur les routes de l'hexagone ....

Salut à toi noble Chevalier.

Phil.
Revenir en haut Aller en bas
bart29

Réserviste - Ancien équipier
bart29

Nombre de messages : 1483
Age : 51
Localisation : quimper
Prénom : hubert
Moto(s) : XLV 750
Date d'inscription : 02/12/2009

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Empty
MessageSujet: Re: XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire... données techniques   XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques EmptySam 20 Mar 2010 - 22:06

Salut Phil (et noble destrier donc Clin d'oeil ),
merci pour ces infos !
Je ne pensais pas que les ressorts pouvaient avoir un rôle si sensible sur les boisseaux.
Qu'avais-tu fais ? tu avais changé les ressorts ? les boisseaux ?.
En tout cas ,je galère en ce moment ,et pour la première fois, avec Mamie qui me fait comme des pertes de puissance. j'ai fait un sujet dans la rubrique:
"Les trails/Améliorations/Carburation de la XLV"
Si tu as des conseils je suis preneur Amigo Respect !
La carburation de la XLV est vraiment délicate je pense !

Tu as ta XLV depuis longtemps ? Quel est son Kilométrage si je ne suis pas trop indiscret ?
Mine de rien, on est plus très nombreux sur cette merveilleuse monture.
Ca me fait plaisir de pouvoir discuter avec l'une de ces rares personnes Allons-y heureux !
Du coup,tu changes ton amorto ou tu peux le réparer ?

En tout cas, ce serait avec plaisir ...un de ces 4 sur nos routes... mais ça fait loin la Bretagne et la Belgique mais qui sait ! J'avais vu sur un site ,une fois, qu'il y avait une grosse concentre de XLV organisée régulièrement en Belgique...Tu connais ?

Bon, bon week-end Chevalier Clin d'oeil
Tchuuusss.
Hubert. Trinquons !
Revenir en haut Aller en bas
PHILLGD


PHILLGD

Masculin Nombre de messages : 7
Age : 60
Localisation : Liège Belgique
Prénom : Philippe
Moto(s) : XLV750 Type RD01 de 1986
Date d'inscription : 20/03/2010

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Empty
MessageSujet: Re: XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire... données techniques   XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques EmptyDim 21 Mar 2010 - 0:25

salut Hubert,

je l'ai seulement depuis 1 an et demi, elle a à ce jour 66000kms, en fait suite à un accident assez conséquent (paralysie) j'avais assez peur de reprendre la route,donc, j'ai passé assez bien de temps dessus, ce qui pour moi était déjà une partie d'aventure, petit à petit et un jour j'ai pris mon envol, ce fut dur, quand tu es passé par là , t'as pas envie de revivre ce genre de truc, mais là c'est le pied et l'hiver qui se casse me fait un grand bien .

les ressorts peuvent fatigué un peu et c'est parfois suffisant pour que les boisseaux alu qui s'usent un rien plus vite se mettent à vibrer. Pour tester l'histoire, tu accélères doucement bien linéaire, histoire de voir ou sentir un temps de réponse différent, moi c'est comme cela que j'ai procédé, mais je suis loin d'être la science infuse, jme suis fait aider par des vieux ex pilotes et concessionnaires ( certains chez nous m'ont envoyer paître sous prétexte que la moto ne s'ait pas vendue en Belgique) et d'autres en France ont étés super sympa.

tu peux aussi tester la porosité de tes manchons avec une grosse huile style huile de pont, pour faire les tests, j'ai aussi fais une demande à un type que je connais, c'est un chimiste spécialisé dans les silicones hautes résistances, les boisseaux en ont étés recouverts, mes cablages remplis, bref toute une série de petites opérations qui finallement ont eu raison de ces quelques malaises de femmes d'âge mûre.

bien à toi,

et pour te préparer psychologiquement, saches que quand je ne suis pas dessus...je suis à coté lol.

ciao ciao

Phil.
Revenir en haut Aller en bas
DiBingo

Premier inscrit
Premier inscrit
DiBingo

Masculin Nombre de messages : 39374
Age : 52
Localisation : Hérault
Prénom : Manu
Moto(s) : Multi V2 Honda
Date d'inscription : 27/08/2008

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Empty
MessageSujet: Re: XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire... données techniques   XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques EmptyDim 21 Mar 2010 - 0:38

Merci de ce rapport d'expérience. Clin d'oeil

L'amorto, ce n'est pas si grave à mon avis.
Enfin, je veux dire qu'il suffit au pire de le remplacer. Je suis vert !

Je connaissais le coup du boisseau freiné, mais pas sur ces machines.
Seulement ça ne m'est jamais arrivé avec ces carbus là.
Même en gardant 20 ans les mêmes ! Grand sourire

Les membranes qui se crèvent, d'accord.
Les ressorts qui s'affaissent, d'accord.
Les aiguilles qui s'usent, d'accord.
Les pointeaux de cuves qui bloquent, d'accord.
Et la peinture des boisseaux qui ne s'use pas uniformément, Ok.

Bein, une fois les membranes crevées réparées,
le reste a continuer de fonctionner parfaitement.

Ce XLV, vraiment un truc à voir niveau carburation louche ! Mort de rire !

Très bonne idée de regarder de ce coté là ! ...
Hubert ? au rapport !!! Viens dans mes bras

Tu m'as bien dit que tes boisseaux faisaient "Schlack" ???? Doute
Revenir en haut Aller en bas
https://www.v2-honda.com
bart29

Réserviste - Ancien équipier
bart29

Nombre de messages : 1483
Age : 51
Localisation : quimper
Prénom : hubert
Moto(s) : XLV 750
Date d'inscription : 02/12/2009

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Empty
MessageSujet: Re: XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire... données techniques   XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques EmptyDim 21 Mar 2010 - 12:08

Hello Phil,
Que t'es tu arrivé mon pauvre? Ca a l'air vraiment très sérieux !
C'était dû à un accident de moto ?
J'espère en tout cas que tu vas mieux. Plaisir de la moto

C'est vrai qu'en moto, on se pose souvent des questions tout de même quand on voit le comportement des gens sur la route. L'avantage de la XLV,c'est son couple qui permet de bien s'amuser sur route sans prendre de risques inconsidérés et sans être trop tenté par l'arsouille permanente.
Je me connais trop bien et je sais qu'une sportive par exemple serait trop "craignos" pour moi. EXCLU !
Mes 2 mots d'ordres: PRUDENCE & MEFIANCE sur la route
J'ai déja eu 2 accidents de moto et donc assez donné aussi !!! Vraiment nul !

Je sais qu'il y a beaucoup de mecanos qui ne veulent plus toucher aux veilles motos malheureusement !
c'est vrai que cette belle moto a l'air délicate au niveau de sa carburation. Peut-être que ces carbus de 33 sur une 750 ne permet pas une "grande marge" à ce niveau. je pense que Honda a du tirer au maximum les possibilités de ceux-ci.
Tu as mis du silicones sur tes boisseaux ? Ce doit être une couche très mince alors: c'était quoi? comment l'as tu appliquée ?

Bon, justement, je vais essayer de mon après-midi pour essayer de solutionner mon problème.
Bon dimanche,
Tchuuuusss. Hubert.

Manu, je change la tige aujourd'hui et je te tiens au jus pour le rapport Clin d'oeil
Je croise les doights...
Trinquons !
Revenir en haut Aller en bas
DiBingo

Premier inscrit
Premier inscrit
DiBingo

Masculin Nombre de messages : 39374
Age : 52
Localisation : Hérault
Prénom : Manu
Moto(s) : Multi V2 Honda
Date d'inscription : 27/08/2008

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Empty
MessageSujet: Re: XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire... données techniques   XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques EmptyDim 21 Mar 2010 - 14:16

Croisons, croisons. Grand sourire
Revenir en haut Aller en bas
https://www.v2-honda.com
Petit Mono

Explorateur
Explorateur
Petit Mono

Masculin Nombre de messages : 599
Age : 63
Localisation : Pau
Prénom : Christian
Moto(s) : Honda CB 500 X 2019
Honda 250 VT
Date d'inscription : 30/12/2008

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Empty
MessageSujet: Re: XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire... données techniques   XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques EmptyJeu 27 Mai 2010 - 8:21

J'ai beaucoup aimé cette XLV 750 et c'est vrai qu'elle incarnait la moto voyageuse telle que je l'imaginais avec son cardan, son filtre à air très bien protégé (je n'avais même pas eu besoin de le nettoyer lors d'un voyage jusqu'à Djanet), son rattrapage hydraulique du jeu aux soupapes, son double circuit d’allumage.

J’aimais moins ses trois ( !) bouchons de vidange, l’incertitude quant au niveau d’huile exact ( heureusement, elle consommait très peu d’huile, même à 95 000 kms) et son freinage un peu léger ( mais comme je ne freine que les nuits de pleine lune, cela ne me gênait pas trop !).

Elle avait également ( c’est rare sur une Honda) du caractère. Une boîte qui claque (à cause de pignons surdimensionnés), un moteur vivant, on était loin du caractère feutré de la Transalp.

Preuve qu’elle était sérieusement construite, c’est ma première Honda sur laquelle j’ai gardé l’amortisseur d’origine jusqu’à 95 000 kms ; il était de grande qualité, avec, en plus, la possibilité de rajouter quelques bars ( 4 maximum si ma mémoire est bonne) en cas de gros chargement ( ma spécialité !).

J’aimerais bien en essayer une aujourd’hui pour pouvoir la comparer à une Transalp plus moderne.

Outre deux belles virées en Algérie, j’ai le souvenir d’une journée de route « magique » avec elle, qui m’avait inspiré ce texte :



Elle faisait partie de ces journées qui minent le moral. Celles où la pluie semble être là depuis et pour toujours. Celles où la lumière reste allumée dans les maisons pour lutter contre une nuit qui ne dit pas son nom.

Celles où l’on hésite à quitter la douce chaleur de la couette , où l’on prolonge le petit déjeuner près du poêle à bois en écoutant le bruit des flaques d’eau soulevées par les pneus des voitures qui passent sous les fenêtres de l’appartement.

Pourtant, il savait que sa journée allait se dérouler à l’extérieur. Alors, plus lentement que d’habitude, il prépara ses affaires et s’habilla, méticuleusement, en enfilant les couches de vêtements.

En ouvrant la porte d’entrée du petit immeuble, il fut saisi par le froid teinté d’humidité. Il rejoignit à pied le garage, rasant les murs pour tenter de rester au sec.

Sa moto noire et rouge l’attendait sagement, posée sur sa béquille latérale. Il installa ses deux sacs sur le porte bagages pendant que le moteur chauffait dans le martèlement de son V-twin à 45 degrés.

Il enfila sa combinaison de pluie, ses gants de cuir et glissa ses mains dans les manchons.

Clonk ! Une pression sur le sélecteur et il accéléra doucement sur le sol glissant.

Il sortit rapidement de la ville et entama les 100 kms qui le séparaient de Riom. Une longue ligne droite, monotone que la pluie incessante rendait encore plus triste. Il essaya, avec peu de succès, de ne pas se focaliser sur ce temps pourri, cette visibilité réduite, avec le souvenir de la journée ensoleillée de la veille.

De temps en temps, le vent forcissait et l’obligeait à se crisper un peu sur le guidon ; à chaque fois, il pestait contre l’abruti qui commandait le climat, tout là haut.

Arrivé à Riom, il bifurqua vers l’ouest, direction Pontgibaud. La route se fit plus accueillante, à travers ses dénivelées et ses nombreux virages. Elle s’enfonça dans la forêt dénudée de ce mois de décembre.

Il aborda avec prudence les premières courbes, attentif aux changements d’adhérence, aux quelques feuilles mortes parsemant la route. Peu à peu, l’esprit trop occupé à son pilotage, il oublia la pluie et le froid.

Imperceptiblement, le rythme devint plus soutenu. Il enchaîna une succession de virages avec des trajectoires précises ; il avait l’impression qu’il pouvait placer ses pneus là où il l’avait décidé, au centimètre près.
Parfois, la pluie redoublait de violence, mais c’était comme s’il ne la voyait plus.
Il ne ressentait plus la morsure du froid.
Plus de crainte, de douleur ou de doute dans sa tête. Il n’y avait que cette route qui s’offrait à lui.

Parfois, une voiture le ralentissait ; une petite impulsion sur la poignée de gaz et l’obstacle était effacé. Au passage, il jetait un coup d’œil à l’habitacle de l’automobile et il plaignait les passagers qu’il apercevait derrière les vitres embués.

Il traversa un village. Les rares passants hâtaient le pas sur les trottoirs détrempés. A la sortie de l’agglomération, un enchaînement de virages s’offrait à lui.


Il prépara mentalement le virage à droite qui allait se présenter dans quelques instants. Il le connaissait pour avoir emprunté à plusieurs reprises cet itinéraire. Il voulait y arriver à la bonne vitesse, celle qui lui permettrait de l’aborder sans avoir à freiner, ni, accélérer, celle qui lui donnerait le tempo pour la succession de courbes plus ou moins prononcées qui allaient suivre dans cette montée bordée par la paroi rocheuse, sur sa droite.

Il pensa au calligraphe qui devant sa feuille vierge, reste un long moment, immobile, préparant son esprit, qui pose son pinceau et , avec des gestes précis, sans rupture dans le rythme, trace les lettres à l’encre.

Lui aussi, il se sentait dans la peau de celui qui dessine ; sa moto devenait son pinceau et il la guidait avec tout son corps pour tracer des courbes élégantes. Seule sa poignée de gaz était mise à contribution, il s’interdisait le levier de frein car il ne voulait pas rompre l’intensité de ce moment, par des changements de rythme qui lui auraient paru déplacés . Il ne pouvait s’empêcher de penser que le spectacle devait être beau, vu du bord de la route. Les nombreux arbres de la forêt corrézienne assistaient, imperturbables, au passage de ce motard solitaire en état d’euphorie.

Régulièrement, il regardait le sillon laissé par ses pneus sur le bitume détrempé.

Il poursuivit ainsi son chemin, avec la conscience de vivre un moment exceptionnel. Il ne voulait pas s’arrêter, de peur de rompre cet instant rare où il se sentait capable de tutoyer les sommets du bonheur. Tel le musicien jouant sa partition avec grâce, tel le coureur de fond dont les chaussures frôlent plus qu’elles ne touchent le revêtement.

A l’entrée de Tulle, la station d’essence le ramena à la réalité. Son réservoir était quasiment vide.
Il fit le plein et se réchauffa près de la caisse, avec un chocolat chaud dans son gobelet en plastique.

Encore 350 kms avant d’arriver chez lui. Il savait déjà qu’il n’était pas prêt de retrouver cet état de grâce rencontré deux heures durant sur cette portion de route.

Mais le froid, la pluie, la nuit proche ne pourraient effacer cette communion unique entre l’homme, sa machine et les éléments.

Le bonheur est parfois tout près, là où on ne l’attend pas, dans la grisaille d’une journée de décembre.






Une sacrée moto, cette XLV !

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques 100527081930951039

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques 100527081902633550

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques 100527081807602577
Revenir en haut Aller en bas
http://www.motards-en-voyage.com/
Cyril74

Co-Fondateur
Co-Fondateur
Cyril74

Masculin Nombre de messages : 7233
Age : 45
Localisation : Thonon
Prénom : Cyril
Moto(s) : Honda NC750X DCT
Date d'inscription : 23/01/2009

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Empty
MessageSujet: Re: XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire... données techniques   XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques EmptyJeu 27 Mai 2010 - 9:40

Joli texte Excellent !
Revenir en haut Aller en bas
DiBingo

Premier inscrit
Premier inscrit
DiBingo

Masculin Nombre de messages : 39374
Age : 52
Localisation : Hérault
Prénom : Manu
Moto(s) : Multi V2 Honda
Date d'inscription : 27/08/2008

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Empty
MessageSujet: Re: XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire... données techniques   XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques EmptyJeu 27 Mai 2010 - 10:51

Moi aussi, j'ai toujours aimé cette moto.
Pourtant, même si j'avais un pote qui en avait une, je ne l'ai jamais essayée. Très triste

Je suis persuadé du caractère interressant qu'elle présente.
Simplement parce qu'elle vient d'une époque révolue chez Honda ou existait la noblesse.
Une excellente finition, des matériaux de qualité.

J'ignorais d'ailleurs, qu'on puisse durcir son amorto. C'est excellent.

Malgré tout, je continue de voir son moteur comme l'initiateur du caractère de nos V2.
La VT5 de la même époque, possède aussi ce caractère enjoué et présente les mêmes qualités d'ensemble.

Malheureusement, les normes de pollution ont eut raison de ce caractère.

Ce qui fait que l'Africa twin et la Transalp sont sorties bien assagies, alors
qu'elles sont apparues après les prouesses au Paris-Dakar de la sportive NXR750, dont elles s'inspiraient en partie.

Enfin bon, c'était le bon vieux temps. Dégouté !

Malgré tout je continue de penser que cette machine est loin d'etre démodée et qu'elle aurait
encore sa place dans la production d'aujourd'hui. Dégouté !
Au même titre que la VT5, la Ntv ou l'Africa-twin qui manquent aussi au catalogue. Sans commentaire !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.v2-honda.com
AnDroKtoNe

Membre exclu
Membre exclu
AnDroKtoNe

Féminin Nombre de messages : 4130
Age : 106
Localisation : Ploudaniel
Prénom : Jess
Moto(s) : Ex NTV - CB 250 Two Fifty '96
Date d'inscription : 31/01/2010

XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Empty
MessageSujet: Re: XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire... données techniques   XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques EmptyJeu 27 Mai 2010 - 11:59

Sympa le texte Excellent !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Empty
MessageSujet: Re: XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire... données techniques   XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire...  données techniques Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
XLV 750 RD (1983-1988)...la petite histoire... données techniques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» VTE 500 de 1988 - Recherche Shéma électrique VT 500 E (F de 1988)
» 500 vte de 1983 900 euros
» Revues techniques (Varadero 1000)
» XLV 750 : mon histoire d'amour
» Selle pour VTC 500 1983

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
V2 HONDA :: Vos avis (Sur pièces ou sur modèles)-
Sauter vers:  

Firefox : risque d'incompatibilité Forum incompatible avec les téléphones mobiles

Temps lRéférencementCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit